LIVRAISON GRATUITE POUR LES COMMANDES DE PLUS DE 99€

LOSAIL 2008. LE COMBAT A COMMENCÉ.

11/03/2008

Par Antonello Caliendo

125 cm³ : BON DÉBUT POUR STEFAN BRADL
C’est encore l’Espagne qui s’impose dans la plus petite cylindrée du championnat du monde lors de la première course de 2008. Premier Gadea, deuxième Olive. Victoire presque inespérée pour Sergio Gadea, blessé à la clavicule à la suite d’une mauvaise chute lors des tests. Comme si cela ne suffisait pas, il est également tombé lors des essais, empirant encore la situation. Troisième Stefan Bradl, célèbre enfant de la balle et tout jeune pilote. Le Napolitain, Raffaele De Rosa, a commencé sur les chapeaux de roue en attaquant dès les premiers tours. Mais à deux tours de la fin, il a exagéré en tentant de dépasser Olive. Conclusion : tamponnage et chute.
Pour le champion du monde Talmacsi, course terminée de façon anticipée à cause de problèmes techniques, alors qu’il était en tête. Même l’étoile montante, Bradley Smith, a rencontré de graves problèmes techniques qui l’ont relayé dans le bas du tableau. Pour les Italiens, Corsi, mal parti a effectué une remontée jusqu'à la septième place, alors que Stefano Bianco est entré dans les points. Zanetti : 21e seulement.
Nous espérons que pour les Italiens, ce n’était qu’une course « obscure»!

250 cm³ : L’INCROYABLE MATTIA
Grâce à sa victoire dans la première course du championnat du monde 2008, Mattia a fait taire tous ceux qui pensaient qu’il n’était pas fait pour une catégorie supérieure à la 125 c.c. Parce qu’il a été blessé au bras à la suite d’un grave accident de tout-terrain lorsqu’il était gamin. Une course tout simplement parfaite dès le départ. Au début, Luthi est en tête, mais ayant démarré trop vite sur la grille de départ, il se voit contraint de ralentir pour effectuer un passage obligatoire aux stands qui lui fait perdre les premières places dès le départ, suivi par : Kallio, Bautista et Barbera. Pasini est huitième, Simoncelli est dixième. Au début, le petit groupe est conduit par les deux éternels Espagnols : Bautista et Barbera, les autres suivent. Mauvais début en revanche pour Simoncelli, désarçonné par une Gilera avec des gros problèmes techniques. Belle course pour Locatelli qui termine à la huitième place. La fin de la course réserve cependant des surprises, notamment à cause de l’usure des pneumatiques. Bautista commence à perdre énormément de terrain, même Barbera commence à baisser le rythme à cause d’un problème physique et Debon fait une erreur. Ce qui permet à Mattia Pasini de dépasser ses adversaires par l’extérieur et de remporter la victoire. Belle course également de la part de Kallio qui permet à KTM de monter sur le podium. Takahashi est 5e, Lai, 12e et Poggiali, 14e. Début timide pour l’ex-champion du monde. Espérons qu’il se rattrapera en Espagne.

MOTOGP : LA LOI DE BASTONER
Rien n’a changé par rapport à l’année dernière. Le vainqueur, c’est toujours lui, sur la même piste où il s’est imposé il y a un an : Casey Stoner, rappelant à tous, si besoin en était encore, qu’il est le numéro un.
Daniel Pedrosa est parti comme une fusée et a immédiatement pris la tête, suivi par Lorenzo, Rossi, Edwards et Toseland, en accélérant le rythme pour se débarrasser de ses adversaires. Spectaculaire début de compétition pour les pilotes novices de la catégorie. Lorenzo, pour sa première saison en 500 cm³, a couru avec la même hargne que lorsqu'il courait dans les autres catégories. Il a essayé de gagner la course, sans aucun complexe à l’égard des pilotes les plus « anciens ». Derrière lui, Andrea Dovizioso qui s’est permis de dépasser sans difficulté Valentino Rossi, excusez du peu. Tout ceci avec une Honda RC212V clients. Malheureusement pour Rossi, Stoner est loin et il se fait même distancer par Lorenzo. Une sérieuse défaite qui aurait pu être pire encore vu que James Toseland était revenu à sa hauteur. Loris Capirossi est très en retard, devant Randy De Puniet et Nicky Hayden qui, par rapport à Pedrosa, a utilisé la version 2007 de la Honda. Marco Melandri continue à rencontrer des difficultés avec la Ducati et devance Hopkins, Nakano, Elias, Guintoli et West. Bref, le championnat du monde a débuté, mais la cible est toujours la même : Stoner, et à part De Angelis qui a abandonné à la suite d’une chute, personne ne se fera de cadeaux. Surtout pas les nouveaux ! Voilà Rossi prévenu………………… !

Informativa
Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers, pour améliorer votre expérience d’achat en analysant la navigation de l’utilisateur sur notre site internet. En continuant votre navigation, vous accepterez automatiquement l’utilisation de ces cookies. Pour plus d’informations, nous vous prions de bien vouloir lire notre rubrique Politique sur les Cookies
x